10 janvier, 2006

Un bouton Google sur les mobile Motorola

La mobilité sera-t-elle bientôt le nouvel enjeu de la recherche et des services en ligne ? Au vu des efforts déployés par les géants de l'Internet, difficile de ne pas le supposer. Suite à la présentation vendredi dernier de Yahoo! Go Mobile, Google a annoncé un partenariat non exclusif de trois ans avec Motorola lui permettant d'implanter ses services sur les appareils du constructeur.
En plus d'un logo Google et de l'intégration de la technologie de recherche au logiciel qui équipe ses téléphones, Motorola devrait même proposer sur certains de ses appareils une "touche Google", permettant de se connecter d'une pression aux services du moteur.
Pour Eric Schmidt, directeur général de Google, la navigation sur Internet est amenée de plus en plus à se pratiquer par le biais du téléphone : "En fin de compte, les gens vont y passer tout leur temps", a-t-il dit lors du CES. Pour Motorola, cet accord est un bon moyen de promouvoir sa gamme de combinés Razr est de l'imposer ainsi auprès des opérateurs.
Google confirme ainsi, suite à l'accord passé avec l'éditeur du navigateur Opera, l'intérêt qu'il porte désormais à la mobilité. Larry Page a par ailleurs fait la démonstration de la version pour mobile du logiciel Google Earth , permettant à l'automobiliste de visualiser sur son téléphone ou sur son GPS des plans en 3D de son itinéraire, auxquels s'ajoutent les informations de proximité de Google Maps.
Motorola, également partenaire de... Yahoo!
Enfin, Google et Motorola stipulent que leur accord n'est pas exclusif. Et pour cause : Yahoo! collaborera également avec le numéro deux mondial des fabricants de téléphone. Si son service Yahoo! Go Mobile semble pour le moment réservé aux appareils Nokia équipés du système d'exploitation Series60 de Symbian, Motorola devrait proposer courant 2006 l'accès aux comptes email Yahoo! ainsi qu'à la messagerie instantanée Yahoo! Messenger sur certains de ses appareils.
Autre collaboration en vue pour Motorola, avec Kodak cette fois, dans le but d'améliorer la qualité des appareils photo embarqués dans ses combinés. A terme, cet accord devrait aboutir à la création de logiciels d'édition de photos et de partage en ligne dédiés au téléphone...